Search

Ecolo-Groen déplore le démantèlement du plan de mobilité Lecharlier avant son évaluation.

JETTE


Ce mardi 18 octobre nous prenons acte de la décision intervenue en Collège, malgré notre opposition, de démanteler le plan de mobilité Lecharlier avant la fin de la période d’évaluation.


Pour Ecolo-Groen Jette, les choses sont claires : chaque Jettois·e doit se sentir à l’aise et en sécurité dans l’espace public. C'est l'objectif concret du plan de circulation Lecharlier lancé le 6 septembre. Le plan vise à améliorer la sécurité routière et à partager plus équitablement l'espace public entre ses usagers, qu’ils soient piéton.ne.s, cyclistes, automobilistes ou utilisateurs.trices des transports publics. Le trafic de transit créait des embouteillages et une circulation importante, notamment aux heures d’ouverture et de sortie des nombreuses écoles du quartier, mettant ainsi en danger les enfants, parents et le personnel enseignant. Ce même trafic de transit rendait aussi plus compliqué pour les personnes âgées le fait de faire tranquillement leurs courses dans leur quartier, et perturbait la régularité du bus 14 qui concerne chaque jour des milliers d’usager.ère.s.


Avec l'introduction du plan de circulation, la commune a assumé sa responsabilité en matière de mobilité et ce plan constitue un vrai pas en avant, tant pour les Jettois-e-s sans voiture, qui subissent moins de désagréments, que pour celles et ceux qui se déplacent en transport public ou en voiture, qui étaient coincés dans les embouteillages. Chaque changement demande un temps d’adaptation, et nous restons ouverts à tout dialogue. Pour pouvoir faire un travail de qualité, nous demandons que le plan de circulation Lecharlier soit maintenu jusqu'à ce qu'il ait été correctement évalué. Cette évaluation approfondie nous indiquera ce qui est peut être maintenu et ce qui peut être modifié pour le futur du quartier.


Nathalie De Swaef, échevine de la Mobilité : « Lorsque l’on mène un projet, il faut se donner le temps de l’évaluer sérieusement, pour savoir ce qui marche, et ce qui ne marche pas. Il n’y a pas de raison pour bâcler le travail lorsque l’on parle de mobilité. Au contraire, ce que nous voulons ce sont des quartiers où les enfants peuvent circuler en sécurité, et où chaque personne peut circuler librement quelque soit son mode de déplacement. Ce que nous voulons ce sont des quartiers où l’espace est partagé. Chaque rue reste accessible en voiture, tout en permettant à celles et ceux qui ne sont pas dans une auto de se déplacer aussi. Aujourd'hui, un mois après la mise en œuvre, nous recevons des signaux encourageants sur les effets positifs pour le quartier : moins d’excès de vitesse, moins de bruit et moins de pollution dans le quartier. "


Bernard Van Nuffel, 1er échevin, rappelle que le plan de circulation Lecharlier est une décision unanime du Collège, inscrite dans l'accord de majorité actualisé début 2022. « Annoncer maintenant que le plan sera de toute façon retiré, n'est pas une preuve de bonne gouvernance. Démanteler le plan de circulation Lecharlier sans attendre les résultats de l’évaluation, c'est nier la légitimité des décisions du Collège, mépriser les investissements publics et le travail colossal abattu par les services communaux et porter atteinte au débat démocratique dans lequel l'avis d’une majorité silencieuse doit compter également. De plus, la commune a mis en place un système de suivi très complet qui prévoit notamment une évaluation en plusieurs volets comprenant à la fois une partie objective (comptages, temps de parcours, densité du trafic) et une enquête de satisfaction auprès des habitants, des commerçants et des écoles. A l'issue de cette évaluation, les adaptations nécessaires seront réalisées. »



Personnes de contact:

· Bernard Van Nuffel: 0486 36 21 79

· Nathalie De Swaef: 0473 78 81 92


402 views0 comments