Interpellation - interpellatie

Faits de haine envers les homosexuels - homehaat

M. le Bourgmestre,

Chers collègues échevins et conseillers communaux,

Cher.e.s Mesdames et Messieurs qui nous suivent,

 

Mon interpellation fait suite aux faits de haine envers les homosexuels encore présents aujourd’hui et le lien avec le déploiement du plan d'action communal pour l'égalité des chances

 

Imaginez que votre fille, votre fils, votre frère, votre tante ou votre ami s’apprête à rencontrer quelqu’un par le biais d'une application de rencontre. Après tout, c'est comme ça que cela se passe de nos jours. Mais au lieu de faire une belle rencontre, sa vie s'arrête. Être assassiné à cause de qui vous êtes, de qui vous aimez.

C'est difficile à imaginer, mais c'est pourtant ce qui est arrivé à David Polfliet, début mars dans un parc de Beveren. L'enquête judiciaire est toujours en cours. Cependant, cet événement frappe durement la communauté LGBTQI+ et fait mal. Nous nous demandons comment cela peut encore arriver en Belgique en 2021 ? Être assassiné à cause de vos préférences, de qui vous aimez.

 

De nombreuses personnes de la communauté LGBTQI+ sont confrontées à diverses formes d'homophobie, parfois subtiles : violence, regards, manque de compréhension de la part des amis ou de la famille lors du coming out... . Trop souvent, de tels événements ne sont pas signalés, par crainte de ne pas être pris au sérieux. Il en résulte un sentiment d'insécurité et un taux de suicide plus élevé.

A Jette, nous avons approuvé le Plan d'action Egalité des Chances en décembre 2020 avec le conseil communal. Le plan fixe comme objectif clair que Jette est et doit être une commune favorable aux LGBTQI+. 

 

Le plan d’action communal s'articule autour de trois axes : sensibilisation, information et visibilité.

Madame l’échevine, j'ai trois questions sur le plan et sur son état d'avancement :

  1. Le plan a été élaboré pour la période 2020-2025. Quel est l'état de l’avancement et quelles actions concrètes ont déjà été prévues ?

  2. Certaines actions sont très concrètes, notamment celles liées à la visibilité : par exemple, créer au moins 4 passages piétons aux couleurs de l'arc-en-ciel, ce qui peut être fait par les services communaux. Nous pensons que la sensibilisation est un axe important.

a. Un point d'action est et je cite "la sensibilisation à la réalité LGBTQI+ au sein des écoles de Jette (direction, personnel enseignant, parents et enfants) à travers des activités adaptées aux écoles maternelles, primaires et secondaires. Et dans un

cadre général incluant l'égalité des filles et des garçons"; Fin de citation. Comment la commune compte-t-elle faire de cette question une question très concrète ?

La sensibilisation dans les écoles est possible malgré la situation sanitaire. Par exemple, une sensibilisation a été organisée dans une école de Seraing au début du mois de mars 2021 en collaboration avec l'asbl Arc-en-ciel.

b. Comment la commune s'assurera-t-elle qu'une attention particulière est accordée au thème lors de la programmation d'activités socioculturelles (cinéma, pièces de théâtre, festivités, etc.) ? Existe-t-il des critères contraignants pour la reconnaissance des associations ou l'octroi de subventions ?

3. Cette année encore, en raison de la crise sanitaire, aucune parade LGBTQI+ n'aura lieu à Bruxelles. Des alternatives peuvent-elles être proposées à Jette, en consultation avec les organisations LGBTQI+, et qui vont plus loin que le simple fait d'accrocher le drapeau arc-en-

ciel ? Nous pourrons ainsi montrer à la communauté LGBTQI+ que Jette l'entend et la soutient.

Betreft: Moord op David in Beveren - uitrol van gemeentelijk actieplan gelijke kansen

Mijnheer de burgemeester,

Geachte collega schepenen en gemeenteraadsleden,

Stelt u zich het voor. Uw dochter, zoon, broer, tante of vriendin plant een ontmoeting via een datingapp. Zo gaat dat immers tegenwoordig. In plaats van echter een leuke ontmoeting te hebben eindigt echter haar, zijn, hen leven. Vermoord worden om wie je bent, van wie je houdt. Het is moeilijk voor te stellen, maar dit is wel wat er gebeurd is met David Polfliet begin maart in een park in Beveren. Het gerechtelijk onderzoek loopt nog. Deze gebeurtenis treft de LGBTQI+ gemeenschap echter hard en doet pijn. We stellen ons de vraag hoe dit in het jaar

2021 nog mogelijk is in België? Vermoord worden om wie je bent, van wie je houdt.

 

Vele personen uit de LGBTQI+ gemeenschap ervaren uiteenlopende soms subtiele vormen van homohaat: geweld, nagewezen worden, onbegrip bij vrienden of familie tijdens decoming out..  Al te vaak worden zulke gebeurtenissen niet gemeld, uit angst en uit vrees niet serieus genomen te worden. Dit resulteert in een onveiligheidsgevoel en hogere zelfmoordcijfers.

In Jette hebben we met de gemeenteraad in december 2020 het actieplan gelijke kansen goedgekeurd. Het plan poneert als duidelijke doelstelling dat Jette een LGBTQI+-friendly gemeente is en moet zijn.  Er wordt in het plan gewerkt op drie assen: sensibilisering, informeren en zichtbaarheid.

 

Mevrouw de schepen, ik heb drie vragen over het plan en de voortgang ervan:

 

1. Het plan is opgesteld voor de periode 2020-2025. Wat is de stand van zaken en welke concrete acties zijn reeds gepland?

2. Sommige acties vooral deze rond zichtbaarheid creëren zijn heel concreet; bv minstens 4 regenboogkleurige zebrapaden realiseren, en kunnen door de gemeentediensten gerealiseerd worden. We denken dat het aspect rond sensibilisering een belangrijke as is.

a. Een actiepunt is en ik quoteer “de bewustmaking van de LGBTQI+-realiteit binnen de scholen in Jette (directie, onderwijzend personeel, ouders en kinderen) door middel van

activiteiten die aangepast zijn aan kleuterscholen, basisscholen en middelbare scholen. En in een algemeen kader met inbegrip van de gelijkheid van meisjes en jongens.” Einde citaat. Hoe denkt de gemeente hier heel concreet werk van te maken?

Sensibilisatie in de scholen is ondanks de sanitaire situatie mogelijk. Zo werd er begin maart 2021 een sensibilisering georganiseerd in een school in Seraing in samenwerking met de vzw Arc-en-ciel.

b. Hoe zal de gemeente ervoor zorgen dat bij het programmeren van sociaal-culturele activiteiten (cinema, toneelstukken, festiviteiten, enz.) specifieke aandacht wordt besteed aan het thema? Wordt er gewerkt met dwingende criteria bij erkenning van verenigingen of toekennen van subsidies?

3. Dit jaar zal wegens de gezondheidscrisis opnieuw geen LGBTQI+- parade plaatsvinden in Brussel. Kunnen er in Jette in samenspraak met de LGBTQI+ organisaties alternatieven voorzien worden, en die verder gaan dan het ophangen van de regenboogvlag? Zo kunnen

we aan de LGBTQI+ gemeenschap tonen dat Jette hen hoort en steunt.