top of page
Search

Région et Commune main dans la main pour plus de sécurité routière

A Jette, le Conseil communal de ce 31 mai a validé 4 conventions entre la Commune et la Région afin de poursuivre la mise en oeuvre de la Ville 30 et d’augmenter encore la sécurité routière dans la commune.



Un radar répressif sera installé dans la rue Bonavanture à Jette. Le conseil communal a approuvé l'accord en ce sens entre la commune, la police et le parquet. L'appareil contrôlera le respect de la limitation de vitesse à 30 km/h, dans les deux sens. La commune avait déjà fait appel à la police pour contrôler la vitesse et verbaliser les infractions, mais à chaque fois pour de courtes périodes.


Les chiffres montrent que le nombre d'excès de vitesse dans la rue est élevé.


L'échevine de la mobilité, Nathalie De Swaef (Ecolo-Groen Jette) : "La sécurité routière est essentielle. La rue Bonaventure est une rue à forte densité de population, où la circulation est intense et les trottoirs étroits, alors que plusieurs écoles sont situées à proximité. Lors d'une mesure récente, pas moins de 69 % des conducteurs roulaient trop vite. C'est inacceptable. La vitesse d'une voiture influe sur sa distance de freinage. En cas d'accident, les chances de survie d'un piéton ou d'un cycliste percuté dépendent de la vitesse de la voiture".


Jette, comme d'autres communes, fait régulièrement appel à la région et à la police pour des contrôles de vitesse, mais ici la commune se dote de son propre radar répressif. Ce radar vient s'ajouter à plusieurs radars préventifs qui ont été achetés avec des subventions régionales et dont l’effet est davantage de sensibiliser.


Lors du conseil du 31 mai, 3 décisions supplémentaires importantes ont également été prises pour promouvoir la sécurité routière dans la commune :


· Approbation d'une convention avec la région par laquelle une subvention de 893.029,00 € sera accordée à la commune pour l'organisation et la mise en œuvre de petits travaux d'infrastructure visant à réduire et à contrôler la vitesse (ville 30). L'utilisation de la subvention permettra en grande partie d'accroître la sécurité routière aux abords des écoles jettoises, notamment aux endroits suivants : avenue Levis Mirepoix, rue Aloïs Verstraeten, rue Eugène Toussaint, rue Hubert Van Eepoel, boulevard Heilig-Hart (centre éducatif Sacré-Coeur de Jette), et par la réfection du carrefour de la rue du Saule et rue Stanislas Legrelle et chaussée de Wemmel, et le placement d’un passage piéton chaussée de Wemmel à hauteur de la rue des Flamands. L'octroi de la subvention permettra également l'installation d'un radar répressif dans la rue Jules Lahaye (du même type que celui installé rue Bonaventure).


· Approbation d'une convention avec la Région accordant une subvention de 195.000 € à la commune pour l'engagement d'un équivalent temps plein pour une période de trois ans afin d'appuyer l'administration communale de Jette dans l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi du plan d'action communal en matière de sécurité routière.


· Approbation d'un accord entre la commune et la Région concernant des subventions pour l'installation sur les voiries locales de 60 dropzones où les trottinettes partagées devront obligatoirement se garer.


Elke Van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité: "Les communes sont des partenaires essentiels pour la mise en œuvre de notre vision de la sécurité routière. Ensemble, nous visons zéro mort et zéro blessé grave sur les routes d'ici à 2030. Je suis ravi que Jette saisisse cette occasion pour mettre en la ville en zone 30 au niveau local, et en particulier aux abords des écoles".



Photos: Leticia Sere


Contact

Nathalie De Swaef

Échevine de la mobilité urbaine et de la qualité de l’air

0473 78 81 92

82 views0 comments

Comments


bottom of page