top of page
Search

Inauguration de la passerelle Jeannne Partous et des abords réaménagés du pont de la rue E. Toussain

SPEECH Bernard Van Nuffel


Wat een prachtige, symbolische timing ! Ik ben blij deze voetgangers- en fietsersbrug en de heraanleg errond, samen met u, te kunnen inhuldigen tijdens de Week van de Mobiliteit !

Dans notre commune conviviale, nous aimons tout particulièrement de jeter des ponts entre nos concitoyens, les communautés, les associations, les quartiers, les acteurs régionaux et bien sûr les communes limitrophes.

Alors quand l’occasion nous est donnée d’en jeter un aussi beau, de pont, avec notre voisine Ganshoren, nous sommes encore plus heureux de fêter l’événement !

En tant qu’échevin de l’Aménagement urbain, il me revient de nous rappeler qu’avant le moment tant attendu de l’inauguration, il y eu une histoire dont nous sommes les héritiers et bien des étapes à franchir avant de couper le ruban tout à l’heure.

Dit verhaal begint 60 jaar geleden, met de creatie van de Toussaintstraat onder de spoorlijn. De straat snijdt de Rivierendreef, een historische verbindingsweg tussen Jette en Ganshoren, in twee.

A la fin des années 1970, la partie Est de la drève de Rivieren, avec ses petites maisons ouvrières, fut même condamnée à disparaître, pour permettre de raccorder la rue de l’Eglise Saint-Pierre à la rue Toussaint par une nouvelle voirie.

Mais c’était sans compter que ce petit bout de rue en ruine ne voulait pas mourir, réanimé par une poignée de jeunes artistes, réunis dans le collectif Atelier 340, qui en a fait depuis bientôt 45 ans une drève culturelle, sous la houlette de son président-concierge M. Majewski !

Dans les années 1990, la partie Est de la drève fut donc réaménagée dans sa configuration actuelle de woonerf, en parvis de l’Atelier, mais toujours séparée de sa partie Ouest par deux escaliers et la rue Toussaint.

Cette dernière était fort dégradée par le trafic intense et les inondations à répétition, dont l’une des plus graves survint en 2016, où la rue fut complètement noyée sous le pont.

Er moest iets gebeuren en het College nam dit dossier in handen, met de steun van het gewest en de MIVB.

Allereerst door het risico op overstromingen te beperken door een betere infiltratie van het regenwater hogerop in de vallei. Hoofdzakelijk in het kader van de werken voor tram 9 die ons toelieten meerdere hectaren in Jette en Ganshoren opnieuw waterdoorlaatbaar te maken.

Ensuite en réaménageant la section de la rue Eugène Toussaint comprise entre les rues Baeck et Biernaux, après avoir laissé Vivaqua rénover le réseau d’égouttage, et les autres impétrants renouveler leurs conduites et canalisations souterraines. Avec son trottoir surélevé côté Est, qui a encore permis tout récemment de passer à pied sec sous le pont malgré une pluie d’une intensité exceptionnelle, cette rénovation a démontré toute son utilité.

Et enfin, avec la cicatrisation de la coupure de la drève, grâce au réaménagement complet de sa partie Ouest et à la réalisation d’une passerelle cyclo-pédestre avec le soutien du Fond Bikes in Brussels de la FRB. Cette passerelle est un maillon essentiel dans un cheminement piéton et cycliste désormais continu, qui va par exemple de la place Cardinal Mercier, en passant par la cité-jardin du BAM à Ganshoren, jusqu’aux écoles Poelbos et Arbre Ballon.

Une passerelle – belvédère agrémentée de bancs sur ses rampes d’accès, qui devient aussi un lieu de rencontre. C’est ainsi que j’y ai rencontré il y a quelques mois, alors qu’elle était encore en chantier, une sympathique dame à vélo, avec qui j’ai engagé la conversation. C’était … Claire Garcet, une des deux filles de feu Paul Garcet et Jeanne Partous, dont mon Collègue Joris Poschet va vous parler dans quelques instants !

Maar alvorens hem het woord te geven, wil ik graag een aantal personen heel hartelijk bedanken:

Merci à Hervé Doyen, Bourgmestre honoraire de Jette, notre Bourgmestre Claire Vandevivere, Nathalie De Swaef, Echevine de la Mobilité, et tous mes collègues du Collège et du Cabinet pour avoir cru à ce projet, et l’avoir porté avec moi. Tous nos projets sont le résultat de ce travail collégial, un travail exigeant, mais si gratifiant quand il aboutit transforme notre commune au bénéfice des Jettoises et des Jettois.

Merci à la Fondation Roi Baudouin, via le soutien de son fonds Bikes in Brussels, d’avoir choisi notre projet et de nous avoir fait confiance pour le réaliser ;

Merci à notre Administration, et singulièrement à Véronique Verhulst, Directrice du patrimoine communal, Jean-François Delvaux, Directeur de l’Espace public et leurs collaboratrices et collaborateurs des services Patrimoine, Aménagement urbain, Signalisation et Plantations, d’avoir mené à terme ces projets complémentaires les uns des autres : la passerelle, la rue Toussaint, la drève de Rivieren, la rue Gaston Biernaux, etc.

Merci aux auteurs de projet, le bureau d’études Arter, représenté par Sébastien Heuss, pour leur talent et leur engagement dans ce projet, dont nous avons senti combien il leur tenait à cœur ;

Dank aan de aannemer, de firma De Dender, en haar onderaannemers voor de perfecte uitvoering van de werken ;

Hartelijk dank ook aan alle bewoners, voor jullie begrip en geduld tijdens de opeenvolgende fases van de werf. J’espère de tout cœur que, quand les plantations et l’éclairage seront achevés cet hiver, le résultat sera à la hauteur de vos attentes.

Merci pour votre attention !

25 views0 comments

Commentaires


bottom of page