top of page
Search

Après la consultation de juin 2023, les écologistes répètent leur opposition à l’élargissement du R0

La Flandre maintient contre vents et marées son projet d’élargissement du Ring jusqu’à 8 bandes entre Asse et Machelen. Une volonté d’un autre temps.

L’élargissement mettra en péril les efforts menés par la Commune pour faire de Jette une place agréable à vivre. La protection des abords d’école et la limitation du trafic de transit dans les quartiers seront mis en danger. Le trafic supplémentaire induit par l’élargissement provoquera de la congestion et des embouteillages sur les principales artères et dans les quartiers d’habitation.

Dans le cadre de l’évolution du dossier, une consultation organisée par la région flamande a été clôturée le 30 juin dernier. Cette consultation portait sur la modification de l’aménagement spatial de la zone concernée par le projet d’élargissement (GRUP). Elle ne portait pas encore sur un plan et des projets concrets.


Dans le cadre de cette consultation, la Commune de Jette (où les écologistes participent activement à la majorité) a remis un avis très clair et qui sonne comme un avertissement pour le gouvernement flamand. On peut y lire que « Le Collège réclame encore et toujours une étude claire, chiffrée et objective évaluant l’augmentation du trafic entrant dans Bruxelles engendrée par cet élargissement ainsi que l’impact cumulé, sur la commune de Jette, de la fermeture de la sortie 8 ! (…).

La commune demande également d’être associée à toute solution où chacun doit sortir gagnant

« Si aucun accord win-win n’est trouvé, la commune de Jette se réserve le droit de prendre toute mesure qu’elle estime nécessaire pour éviter ce surplus de transit sur son territoire. Parmi les options déjà discutées, la réduction de l’avenue de l’Exposition (de Wemmel vers Jette) à une bande est une option sérieuse. Cette réduction du nombre de bandes irait d’ailleurs dans le sens d’autres décisions régionales (Reyers, Charles-Quint, rue de la loi, etc). La commune de Jette n’hésitera par ailleurs pas non plus à recourir à la voie judiciaire afin de quereller toute décision ou action allant à l’encontre de la règlementation en vigueur en matière de protection de l’environnement, de coopération ou de procédures urbanistiques d’usage ».


De la même manière, le gouvernement bruxellois a également remis un avis.


Le gouvernement bruxellois reconnait dans son avis la nécessité de s’attaquer à certains problèmes existants : vétusté de l’infrastructure, manque de sécurité routière, le ring est une barrière pour les modes actifs, etc. Le gouvernement bruxellois s’inquiète par contre de la volonté d’élargir à 2X 4 bandes le Ring entre Asse et Machelen. De la même manière, des réserves sont émises sur les velléités de modification des sorties 7a, 8 et 9. Le gouvernement bruxellois a proposé à la Flandre de collaborer à un projet qui tienne compte des problèmes existants tout en répondant aux inquiétudes de Bruxelles.


Interrogée par le député Jettois Thomas Naessens (Ecolo) au Parlement le 30 juin dernier après l’avis de la Région bruxelloise, la Ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt a redit toute son opposition à un projet d’élargissement, dans la mesure où celui-ci est incompatible avec les objectifs « climat » et « qualité de l’air » de Bruxelles (et de la Flandre). Voir ici la vidéo (à 30 min et 30 sec) https://www.youtube.com/watch?v=dskP_Ku5D3g


Conclusion




En conclusion, les écologistes de la Région Bruxelloise en général, de la Commune de Jette en particulier, s’opposent à tout projet d’élargissement du Ring. Ils souhaitent néanmoins continuent à dialoguer avec la Flandre dans un souci de collaboration et appellent la région flamande à élaborer sur le sujet un projet commun.


Le cas échéant, tous les moyens légaux seront utilisés pour faire valoir les droits des Jettois à une vie correcte.

14 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page